L'opération lancée dans la nuit du samedi à dimanche 8 avril par la minusca et les forces de lordre centrafricaines pour tenter de mettre de l'ordre dans le 3e arrondissement de la capitale centrafricaine, ne semble pas donnée un résultat probant. Si d'un côté les tirs entendus dans la ville ont maintenu debout les habitants, de l'autre côté sur les réseaux sociaux des internautes ont califié et commenté, chacun à sa manière cette décision des autorités qui voulaient neutraliser les groupes armés qui défient l'Etat centrafricain.

 

FB_IMG_1523166157550-1

 

L'opération du pk5 était prévisible, à en croire plusieurs sources. Et elle serait la suite donnée aux plaintes des habitants et commerçants qui ne veulent être maintenus en otages par des bandes armées qui, en plus des raquettes, terrorisent et empêchent le bien-être de la population de ce secteur.

Selon certains internautes, cette opération n'a pas lieu d'être et que le pk5 ne doit pas être désarmé. Pour d'autres, c'est une action courageuse et que le gouvernement doit aller jusqu'au bout, même si de éventuels dégâts collatéraux sont à craindre. Toutefois, la question d'impartialité dans ce genre d'opération reste à déterminer.

Au finish, l'opération du pk 5 serait un échec depuis sa préparation jusqu'à sa mise en oeuvre ce jour. De la complexité du contexte actuel à la complicité de certains citoyens mêmes du pk5 qui n'ont pas hésiter à ériger des barricades et saccager le commissariat de la zone, le gouvernement doit revoir sa stratégie et bien choisir ses amis, car des centrafricains préfèrent rester dans un enfer bien connu que d'avancer vers un paradis incertain./Rosmon