Lettimbi

25 mai 2018

Centrafrique : 1,6 million de personne en situation d’insécurité alimentaire grave, d’après une analyse de la FAO

Selon la dernière analyse de l’IPC (Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire) effectuée au mois de mars 2018 en Centrafrique, 1,6 million de personnes souffrent d'insécurité alimentaire grave et si aucune aide n'est fournie, 2 millions - 43% de la population - souffriront d'une grave insécurité alimentaire pendant la période de soudure (avril-août 2018) et près de 690 000 en phase 4 de l'IPC (urgence).   D’après cette analyse, l'insécurité en République centrafricaine reste la principale cause de l'accès des... [Lire la suite]

20 mai 2018

Centrafrique : Les violences de Bambari, conséquences des rumeurs… les belligérants entament le dialogue surplace

Un dialogue est entamé ce samedi 19 mai à Bambari après quatre jours de violences enregistrées dans cette ville du centre de la Centrafrique, déclarée il y a quelques temps, ville sans groupe armé.   Les belligérants réunis le 19 Mai à Bambari pour un début de dialogue après le regain de violences du 15 Mai dernier.  Les violences de Bambari auraient causé d’énormes pertes en vie humaine et de dégâts matériels très importants. Mais, qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de cette situation, alors que le pays finissait... [Lire la suite]
10 mai 2018

RCA : Un conflit inter-communautaire vu de l’extérieur du pays par les amis des centrafricains

Alors qu’un vent d’espoir soufflait entre les différentes communautés avec les élections de 2016 où un président de confession chrétienne a été élu à la magistrature suprême de l’État contre un député de la confession musulmane à la tête de l’Assemblée Nationale, la Centrafrique renoue à nouveau avec la violence ces derniers temps. Des attaques ciblées à l’assassinat des hommes religieux, en passant par des campagnes de haine à travers certains médias, la situation centrafricaine retient, comme en 2013, l’attention du monde. Un des... [Lire la suite]
03 mai 2018

Centrafrique : L'ABCA condamne les dernières violences de Bangui et appelle les utilisateurs des réseaux sociaux à la retenue

COMUNIQUE DE PRESSE L’ASSOCIATION DES BLOGUEURS CENTRAFRICAINS (ABCA) CONDAMNE LES DERNIÈRES VIOLENCES À BANGUI ET PRIE LES UTILISATEURS DES RÉSEAUX SOCIAUX A LA RETENUE  Mardi 3 Mai 2018, notre cher pays, la République Centrafricaine a encore été endeuillée par des troubles. L’église Notre Dame de Fatima dans le 3e Arrondissement de Bangui a été la cible d’une attaque dont les auteurs sont un groupe d’autodéfense du Km5. « Ces derniers auraient ouvert le feu après l’arrestation manqué d’un des... [Lire la suite]
27 avril 2018

Centrafrique : La ville de Obo accueille la première foire aux semences dans le cadre de la campagne agricole 2018

Lancée le 17 avril dernier par la FAO à Bangui, la campagne agricole 2018 démarre sur un chapeau de roue à travers la première foire aux semences organisée ce 27 avril 2018 à Obo, ville située à 1400 km de la capitale centrafricaine. Avec l’appui de l’UNHCR et de la JUPEDEC, 1000 ménages au total reçoivent des kits agricoles dans cette partie du Haut-Mbomou.   Une femme bénéficaire de la foire aux semences de Obo en pleine transaction sur le marché © Rosmon   C’est au rythme de la fête au village que les... [Lire la suite]
08 avril 2018

Centrafrique: Controverse sur les réseaux sociaux autour de l'opération menée au Pk5 contre les groupes armés

L'opération lancée dans la nuit du samedi à dimanche 8 avril par la minusca et les forces de lordre centrafricaines pour tenter de mettre de l'ordre dans le 3e arrondissement de la capitale centrafricaine, ne semble pas donnée un résultat probant. Si d'un côté les tirs entendus dans la ville ont maintenu debout les habitants, de l'autre côté sur les réseaux sociaux des internautes ont califié et commenté, chacun à sa manière cette décision des autorités qui voulaient neutraliser les groupes armés qui défient l'Etat centrafricain. ... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mars 2018

Diaporama : Que font les centrafricaines en dehors du 8 Mars

09 Mars 2018:Dans la perception de nombreuses personnes en République Centrafricaine (RCA), les femmes sont connues pour leur rôle au foyer. Cette représentation de la femme dans la société centrafricaine serait à l’origine de nombreux débats autour de la célébration de la journée internationale des droits de la femme en RCA. La cause ? Elles ont su, comme toujours, « joindre l’utile à l’agréable » ! Quelque fois réduites en esclaves par leurs maris ou par leurs belles familles et victimes de beaucoup de sévices... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mai 2017

Guerre en Centrafrique : Orphelin et solitaire, une enfance douloureuse d’un enfant peulh sous silence à Bowaye

Après avoir perdu ses parents lors de la guerre intercommunautaire, Affis Defala est en train de vivre une « enfance douloureuse » à Bowaye, village situé à 377 km de Bangui, dans la région de l’Ouham. Affis Defala s'acroche à un arbe © Rosmon Graine de Champion A 5 ans aujourd’hui, Affis Defala n’a pas eu la chance à cause de la guerre de connaitre ses parents. Son père Moussa Defala, un commerçant peulh natif de Kouki (5 km de Bowaye), a été tué par un groupe d’autodéfense le 5 décembre 2014. Quelque mois... [Lire la suite]
06 mars 2017

Centrafrique : Des filles s’adonnent à la prostitution pour être à l’abri du besoin

Bien que la pratique de la prostitution soit condamnée par les mœurs dans la société centrafricaine et considérée comme un attentat à la pudeur selon l’article 85 du code pénal, elle est devenue ces derniers temps, pour certaines jeunes filles, un véritable fléau à travers le pays. Entre misère et espérance dans l’avenir, elles vendent leur corps, aux quatre coins de la Centrafrique pour être à l’abri du besoin. Une prostituée, le visage flouté et le nom modifié dans ce reportage afin de préserver son droit à l'image  Elles... [Lire la suite]
30 janvier 2017

Sur le chemin de l’autonomisation de la femme rurale à travers l’aviculture améliorée

Le groupement « Maboko na maboko » qui signifie « Main dans la main » en Sango domicilié au PK 11 de Bangui dans la commune de Bégoua est créé en 2014. Il a bénéficié de l’appui de la FAO à travers l’ONG Amis d’Afrique dans les domaines avicole et agricole. Ses membres ont bénéficié de formations hebdomadaires sur la conduite de l’élevage de poulets de chair. Il a reçu 500 poussins, de la nourriture, des produits et matériels vétérinaires ainsi que des intrants agricoles. «Avec cet appui technique, nous avons... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 décembre 2016

« La chèvre de Boubakar » présentée dans l’enceinte de la FAO

La chèvre de Boubakar a été présentée le 26 novembre dernier à la Représentation de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture(FAO) en présence de ses staffs et du public venu d’ailleurs. C’est une pièce théâtrale, montée sous forme d’un tribunal coutumier, une vraie démarche de résolution de conflit entre des groupes de personnes vivant dans une même communauté.     L’un des acteurs dans son rôle de Chèvre de Boubakar, lors de la présentation du spectacle à la Représentation de la FAO en... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 juillet 2015

Bangui : ¾ des actes de harcèlement sexuel sur les filles ont lieu dans les véhicules de transport en commun

Image d'llustration---source internet « ¾ des actes  de harcèlement sexuel sur les filles à Bangui ont lieu  dans les véhicules de transport en commun». C’est le résultat de l’enquête réalisée au bout de deux mois par le Blog " Lettimbi ".   Selon les chiffres, l’acte est beaucoup plus répandu  dans les taxis et  les bus que dans d’autres milieux que sont les lieux de travail,  les écoles, l’université ou  les marchés : soit 75% contre 25%. Martin, l’une des personnes... [Lire la suite]
11 février 2015

Centrafrique : Minusca et Sangaris reprennent par la force les bâtiments officiels à Bria

Les forces de la Minusca appuyées par la Sangaris ont repris les bâtiments officiels de Bria, ville située au centre-est de la RCA, à l'issue d'un combat les opposant avec les ex-Séleka lundi 10 février. Il s'agissait de reprendre la Mairie de la ville, la Radio locale et la préfecture de la ville de Bria, dont les locaux ont été longtemps occupés par des ex-Séleka. Ce combat a eu lieu aux environs de 5 heures du matin et mené par les forces de la Minusca du... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 février 2015

L'impasse éducative, « des étudiants musulmans passent leurs examens en cachette »

Entre le mois d’octobre 2014 et de  janvier 2015, au moins une vingtaine d'étudiants de confession musulmane ont passé leur soutenance en cachette. Ces examens, se sont, pour la plupart, déroulés aux domiciles de particuliers, dans des entreprises privées, dans des lieux de cultes, et même dans des centres de santés, à la plus grande discrétion du monde et à des heures bien calculées. Nombreux de ces impétrants se sont réjouis d'avoir pu soutenir. Car, disaient-ils, « au cas où, on doit quitter le pays, il nous faut des... [Lire la suite]
04 février 2015

Centrafrique : quatre hectares du champ d'arachide brûlés par le feu de brousse au village Yamboro

Quatre hectares du champ d'arachide ont été brûlés au village Yamborro, sur la route de M'baiki. L'incendie a eu lieu le 30 janvier dernier et serait provoquée par des chasseurs occasionnels, selon les responsables de l'ONG calebasse.  L'acte est survenu au moment où, les membres de l'ONG Calebasse s'apprêtaient à récolter leurs produits agricoles que sont les feuilles de manioc, le maïs et l'arachide, cultivés sur une parcelle de six hectares en total. « Ce qui est arrivé est dure à... [Lire la suite]
29 avril 2018

Centrafrique : 25 000 000 de francs CFA injectés à Obo à travers la foire aux semences

La foire aux semences organisée du 27 au 28 Avril dernier à Obo, a permis à la FAO en collaboration avec l’UNHCR et JUPEDEC d’injecter plus de 25 000 000 de francs CFA dans l’économie locale. Cette activité fait aujourd’hui le bonheur des fournisseurs des semences venus de plusieurs régions de la préfecture de Haut-Mbomou. Un fournisseur venant de percevoir de la part de la FAO son argent après avoir vendu plueiurs sacs de paddy, courge et sésame à la foire.  © Rosmon Inscrite dans le cadre de la campagne agricole... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Centrafrique/Kaga-bandoro : Plusieurs femmes fouettées pour avoir demandé la nouvelle de leurs maris envoyés au combat

Plusieurs femmes ont été fouettées à Kaga-Bandoro sur instruction du Chef rebelle de la Séléka, Alkatim Mahamat. Elles ont subi ces sévices corporels dans la journée du lundi 9 janvier, pour avoir demandé la nouvelle de leurs maris envoyés au combat par ce dernier entre les mois d’octobre à décembre 2016. Ces femmes sous un hangar témoignent une vie de tristesse à Kaga-Bandoro - © Rosmon  C’est après avoir resté longtemps sans nouvelle de leurs maris et fils que plusieurs de ces femmes se sont mobilisées pour aller... [Lire la suite]
05 juillet 2016

Centrafrique : Bilan et cause du regain de violences à Bambari

13 morts et 11 blessés ! C’est le bilan des affrontements du lundi 4 juilletopposant deux factions de la coalition Séléka à Bambari. L’assassinat d’un jeune vendeur de drogues de confession musulmane, après son refus de vendre du Tramol(Tramadol) à un élément proche du Général Ali Daras, est la cause de ce regain de violences dans cette partie de la Centrafrique. Selon les informations reçues par le Blog Lettimbi, les affrontements ont commencé à partir de 7h du matin aux alentours du commissariat central de la ville de Bambari... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2016

Bangui: Eric Neris Massi se rebelle contre sa famille?

Selon une source proche de la famille Massi, Eric Neris Massi, ancien porte parole de la coalition Seleka, fils de Denise Massi et beau fils de Charles Massi, s'active depuis la semaine dernière à Bangui pour réclamer sa part d'heritage auprès de sa famille devant le tribunal.     Il s'agit de certains immeubles se trouvant au centre-ville, derrière le restaurant Le Capitole qu'il a réclamé la rétrocession. C'était au milieu de la semaine dernière que le tribunal de Bangui aurait trancher en faveur d'Eric Neris... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2016

Kidnapping à Bangui : L’incertitude sur le sort des 6 policiers

Alors que certaines sources parlaient de l'exécution dans la journée du lundi des 6 policiers pris en otage par un groupe armé dans le quartier Pk5,  l’on annonce la tenue, ce mercredi 22 juin au niveau du commissariat du 3e arrondissement de Bangui, une cérémonie de leur libération. Cette situation plonge les habitants  et les parents dans une confusion totale.   Cette cérémonie de libération annoncée dans la plus grande discrétion par certaines personnalités de la MINUSCA et du Ministère de la Sécurité Publique,... [Lire la suite]