04 février 2015

Centrafrique : quatre hectares du champ d'arachide brûlés par le feu de brousse au village Yamboro

Quatre hectares du champ d'arachide ont été brûlés au village Yamborro, sur la route de M'baiki. L'incendie a eu lieu le 30 janvier dernier et serait provoquée par des chasseurs occasionnels, selon les responsables de l'ONG calebasse.  L'acte est survenu au moment où, les membres de l'ONG Calebasse s'apprêtaient à récolter leurs produits agricoles que sont les feuilles de manioc, le maïs et l'arachide, cultivés sur une parcelle de six hectares en total. « Ce qui est arrivé est dure à... [Lire la suite]

30 janvier 2017

Sur le chemin de l’autonomisation de la femme rurale à travers l’aviculture améliorée

Le groupement « Maboko na maboko » qui signifie « Main dans la main » en Sango domicilié au PK 11 de Bangui dans la commune de Bégoua est créé en 2014. Il a bénéficié de l’appui de la FAO à travers l’ONG Amis d’Afrique dans les domaines avicole et agricole. Ses membres ont bénéficié de formations hebdomadaires sur la conduite de l’élevage de poulets de chair. Il a reçu 500 poussins, de la nourriture, des produits et matériels vétérinaires ainsi que des intrants agricoles. «Avec cet appui technique, nous avons... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 novembre 2014

Bangui : Tension aux alentours de l’hôpital communautaire

Le torchant brule entre les ex-Séléka du camp BEAL et les petits commerçants aux abords de l’hôpital communautaire de Bangui depuis deux jours. Les ex-combattants accusent ces vendeurs d’avoir livré l’un des leurs aux Anti-balaka, dans la soirée de mercredi 17 novembre. La matinée de mardi 18 novembre était terrifiante pour les petits commerçants aux abords de l’hôpital communautaire. Après avoir découvert le corps d’un des leurs sans vie, devant le siège de l’ONG AMA, les ex-Séléka ont saccagé et brulé des boutiques, mettant en... [Lire la suite]
06 février 2014

« Excision a détruit ma vie !», me déclare une centrafricaine en cette journée internationale de lutte contre l’excision

Pauline, cette centrafricaine de 43 ans est l’une des femmes au monde  dont l’excision a de graves conséquences dans leur vie. Impossible de vivre comme les autres, pauline accepte aujourd’hui de me témoigner sa souffrance et de me révèler l’autre face cachée de l’excision dans son village.                                                                    ... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,