11 novembre 2014

Brazzaville : Une ville de lamentation pour des immigrants centrafricains

Des centrafricains exilés à Brazzaville sont obligés à quitter le pays ces derniers jours. A l’origine des faits : une affaire de viol tourne en agression et lutte anti-centrafricaine. Nombreux qualifient désormais l’ancienne ville coloniale, Brazzaville comme « une ville de lamentation (…)» et réclament des autorités une protection au nom de la CEMAC. L'opération "Mbatayabakolo" (la "gifle des aînés", en lingala) n’est plus l’apanage des ressortissants congolais de RDC, refoulés de Brazzaville. Des centrafricains... [Lire la suite]