03 juillet 2015

Centrafrique : Difficile condition de vie à Boda, très peu de musulmans observent le Ramadan

    © Rosmon/Lettimbi L’annonce du mois de Ramadan à Boda n’a pas changé les habitudes adoptées par les populations musulmanes après la crise dans la ville. Celles-ci restent préoccuper par la question de survie face à une pauvreté aiguë et plaquent le Ramadan.  Cette situation ne favorise pas le devoir sacré des musulmans qui est l’observance de Ramadan. Au final, c’est le verset 2: 184 du Coran qui prime. Ce verset qui prévoit des excuses permettant le non observance du Ramadan est devenue un alibi pour ces... [Lire la suite]

11 février 2015

Centrafrique : Minusca et Sangaris reprennent par la force les bâtiments officiels à Bria

Les forces de la Minusca appuyées par la Sangaris ont repris les bâtiments officiels de Bria, ville située au centre-est de la RCA, à l'issue d'un combat les opposant avec les ex-Séleka lundi 10 février. Il s'agissait de reprendre la Mairie de la ville, la Radio locale et la préfecture de la ville de Bria, dont les locaux ont été longtemps occupés par des ex-Séleka. Ce combat a eu lieu aux environs de 5 heures du matin et mené par les forces de la Minusca du... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 février 2015

L'impasse éducative, « des étudiants musulmans soutiennent en cachette »

Entre le mois d’octobre 2014 et de  janvier 2015, au moins une vingtaine d'étudiants de confession musulmane ont passé leur soutenance en cachette. Ces examens, se sont, pour la plupart, déroulés aux domiciles de particuliers, dans des entreprises privées, dans des lieux de cultes, et même dans des centres de santés, à la plus grande discrétion du monde et à des heures bien calculées. Nombreux de ces impétrants se sont réjouis d'avoir pu soutenir. Car, disaient-ils, « au cas où, on doit quitter le pays, il nous faut des... [Lire la suite]
04 février 2015

Centrafrique : quatre hectares du champ d'arachide brûlés par le feu de brousse au village Yamboro

Quatre hectares du champ d'arachide ont été brûlés au village Yamborro, sur la route de M'baiki. L'incendie a eu lieu le 30 janvier dernier et serait provoquée par des chasseurs occasionnels, selon les responsables de l'ONG calebasse.  L'acte est survenu au moment où, les membres de l'ONG Calebasse s'apprêtaient à récolter leurs produits agricoles que sont les feuilles de manioc, le maïs et l'arachide, cultivés sur une parcelle de six hectares en total. « Ce qui est arrivé est dure à... [Lire la suite]
23 mai 2017

Guerre en Centrafrique : orphelin, solitaire, une enfance douloureuse d’un enfant peulh sous silence à Bowaye

Après avoir perdu ses parents lors de la guerre intercommunautaire, Affis Defala est en train de vivre une « enfance douloureuse » à Bowaye, village situé à 377 km de Bangui, dans la région de l’Ouham. Affis Defala s'acroche à un arbe © Rosmon Graine de Champion A 5 ans aujourd’hui, Affis Defala n’a pas eu la chance à cause de la guerre de connaitre ses parents. Son père Moussa Defala, un commerçant peulh natif de Kouki (5 km de Bowaye), a été tué par un groupe d’autodéfense le 5 décembre 2014. Quelque mois... [Lire la suite]
30 janvier 2017

Sur le chemin de l’autonomisation de la femme rurale à travers l’aviculture améliorée

Le groupement « Maboko na maboko » qui signifie « Main dans la main » en Sango domicilié au PK 11 de Bangui dans la commune de Bégoua est créé en 2014. Il a bénéficié de l’appui de la FAO à travers l’ONG Amis d’Afrique dans les domaines avicole et agricole. Ses membres ont bénéficié de formations hebdomadaires sur la conduite de l’élevage de poulets de chair. Il a reçu 500 poussins, de la nourriture, des produits et matériels vétérinaires ainsi que des intrants agricoles. «Avec cet appui technique, nous avons... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 janvier 2017

Centrafrique/Kaga-bandoro : Plusieurs femmes fouettées pour avoir demandé la nouvelle de leurs maris envoyés au combat

Plusieurs femmes ont été fouettées à Kaga-Bandoro sur instruction du Chef rebelle de la Séléka, Alkatim Mahamat. Elles ont subi ces sévices corporels dans la journée du lundi 9 janvier, pour avoir demandé la nouvelle de leurs maris envoyés au combat par ce dernier entre les mois d’octobre à décembre 2016. Ces femmes sous un hangar témoignent une vie de tristesse à Kaga-Bandoro - © Rosmon  C’est après avoir resté longtemps sans nouvelle de leurs maris et fils que plusieurs de ces femmes se sont mobilisées pour aller... [Lire la suite]
26 juin 2016

Bangui: Eric Neris Massi se rebelle contre sa famille?

Selon une source proche de la famille Massi, Eric Neris Massi, ancien porte parole de la coalition Seleka, fils de Denise Massi et beau fils de Charles Massi, s'active depuis la semaine dernière à Bangui pour réclamer sa part d'heritage auprès de sa famille devant le tribunal.     Il s'agit de certains immeubles se trouvant au centre-ville, derrière le restaurant Le Capitole qu'il a réclamé la rétrocession. C'était au milieu de la semaine dernière que le tribunal de Bangui aurait trancher en faveur d'Eric Neris... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2016

Kidnapping à Bangui : L’incertitude sur le sort des 6 policiers

Alors que certaines sources parlaient de l'exécution dans la journée du lundi des 6 policiers pris en otage par un groupe armé dans le quartier Pk5,  l’on annonce la tenue, ce mercredi 22 juin au niveau du commissariat du 3e arrondissement de Bangui, une cérémonie de leur libération. Cette situation plonge les habitants  et les parents dans une confusion totale.   Cette cérémonie de libération annoncée dans la plus grande discrétion par certaines personnalités de la MINUSCA et du Ministère de la Sécurité Publique,... [Lire la suite]
03 décembre 2015

Centrafrique : Les relations entre les médias et les acteurs humanitaires au centre d’une table ronde

Les relations entre les médias centrafricains et les acteurs humanitaires étaient,  vendredi 30 novembre dernier, au centre d’une table ronde à l’Hôtel Leader à Bangui. Organisée par l’ONG Internews, cette table ronde à regrouper une centaine de directeurs de publication, de rédacteurs, de journalistes indépendants et de bloggeurs. Mathias Manirakiza d'Internews et responsables des structures médiatiques à l'Hotel Leader-Photo:© Rosmon Il s’agit de trouver un cadre d’échange entre les professionnels de médias et les acteurs... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 08:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,