14 novembre 2014

4500000 FCFA pour calmer la colère des ex-Séléka du camp BEAL

Les ex-Séléka mécontent du camp BEAL ont libéré les routes après avoir été reçu à la présidence de la république centrafricaine jeudi 13 novembre. Une somme de 45000000 FCFA leur a été remise par les autorités du pays. Selon une source proche de ces ex-Séléka, cette somme devrait leur service à manger et permettre aussi au gouvernement de chercher une solution définitive à leurs trois points de revendication comme convenue au niveau de la présidence : « L’incorporation dans l’armée nationale, la prise en charge sociale et... [Lire la suite]

13 novembre 2014

Bangui: 3e et dernier jour de l’ultimatum lancé au gouvernement par les ex-Séléka du Camp BEAL

Depuis Mardi 11 novembre, les ex-Séléka menacent de faire explosé le dépôt de minutions du Camp BEAL, en réaction au processus de leur transfèrement engagé par l’Organisation Internationale de Migration(OIM) le 29 octobre dernier. Ces ex-combattants ont donné jusqu'aujourd’hui au gouvernement centrafricain, si rien n’est fait pour satisfaire leurs attentes, ils vont exploser la poudrière contenant plus de 4 tonnes de matière explosive. La capitale centrafricaine est plongée depuis ce matin dans une psychose générale. Dès 4 heures... [Lire la suite]