20 mai 2018

Centrafrique : Les violences de Bambari, conséquences des rumeurs… les belligérants entament le dialogue surplace

Un dialogue est entamé ce samedi 19 mai à Bambari après quatre jours de violences enregistrées dans cette ville du centre de la Centrafrique, déclarée il y a quelques temps, ville sans groupe armé.   Les belligérants réunis le 19 Mai à Bambari pour un début de dialogue après le regain de violences du 15 Mai dernier.  Les violences de Bambari auraient causé d’énormes pertes en vie humaine et de dégâts matériels très importants. Mais, qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de cette situation, alors que le pays finissait... [Lire la suite]

10 mai 2018

RCA : Un conflit inter-communautaire vu de l’extérieur du pays par les amis des centrafricains

Alors qu’un vent d’espoir soufflait entre les différentes communautés avec les élections de 2016 où un président de confession chrétienne a été élu à la magistrature suprême de l’État contre un député de la confession musulmane à la tête de l’Assemblée Nationale, la Centrafrique renoue à nouveau avec la violence ces derniers temps. Des attaques ciblées à l’assassinat des hommes religieux, en passant par des campagnes de haine à travers certains médias, la situation centrafricaine retient, comme en 2013, l’attention du monde. Un des... [Lire la suite]
03 mai 2018

Centrafrique : L'ABCA condamne les dernières violences de Bangui et appelle les utilisateurs des réseaux sociaux à la retenue

COMUNIQUE DE PRESSE L’ASSOCIATION DES BLOGUEURS CENTRAFRICAINS (ABCA) CONDAMNE LES DERNIÈRES VIOLENCES À BANGUI ET PRIE LES UTILISATEURS DES RÉSEAUX SOCIAUX A LA RETENUE  Mardi 3 Mai 2018, notre cher pays, la République Centrafricaine a encore été endeuillée par des troubles. L’église Notre Dame de Fatima dans le 3e Arrondissement de Bangui a été la cible d’une attaque dont les auteurs sont un groupe d’autodéfense du Km5. « Ces derniers auraient ouvert le feu après l’arrestation manqué d’un des... [Lire la suite]
21 mai 2019

Mauritanie : Deux blogueurs détenus saisissent les Nations Unies

Leur détention depuis le 22 mars a déjà été condamnée par de nombreuses ONG (Paris, le 21 mai 2019) – Les deux blogueurs, détenus arbitrairement et sans fondement réel depuis le 22 mars, ont saisi le Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations-Unies afin de faire reconnaître le caractère illégal de leur détention et pour demander leur libération immédiate, ont déclaré aujourd’hui leurs avocats Me Brahim Ould Ebety du Barreau de Nouakchott et Me Henri Thulliez du Barreau de Paris. Abderrahmane Weddady et... [Lire la suite]