20 janvier 2020

RCA : A la visite de Tibor Nagy, Rosmon Zokoue plaide pour un « gouvernement ouvert »

Lundi, 20 Janvier 2020-- A la tête d’une délégation des blogueurs, M. Rosmon Zokoue, Président de l’Association des Blogueurs Centrafricains (ABCA) a rencontré au sein de l’Ambassade américaine à Bangui, M.Tibor Nagy, le Secrétaire Adjoint du Bureau des Affaires Africaines du Département d’Etat Américain, arrivé en Centrafrique dans le cadre d’une tournée en Afrique. Plusieurs points ont été évoqués parmi lesquels, l’implication des jeunes dans le processus démocratique. Rosmon Zokoue salue l’appui des Etats-Unis d’Amérique au... [Lire la suite]

26 décembre 2019

Centrafrique : L’assassinat de trois individus risque de replonger Baboua dans une violence après les mois d’accalmie

 Jeudi, 26 Décembre 2019- A Baboua, sous-préfecture de la Nana-mamberé située dans la partie Ouest de la Centrafrique sur l’axe Bouar- Garoua-boulaï, trois (3) individus ont trouvé la mort sur fond de vengeance ce 25 Décembre 2019. L’on redoute des représailles dans cette ville après une longue période d’accalmie.   Baboua, photo sattelite (google Map) Dans un message d’alerte sécuritaire adressé aux travailleurs humanitaires de la zone, la Minusca parle de l’assassinat d’un jeune natif de Baboua par un individu venant... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 décembre 2019

Centrafrique : Des "balles réelles" tirées au marché du Km5 à Bangui le jour de Noël

Plusieurs personnes blessées dans un affrontement au Km5, l'un des quartier de la ville de Bangui réputés pour de violences armées. Les victimes de cette violence entre les "autodéfenses " et les commerçants armés, sont évacuées à l'hôpital de MSF à Bangui. D'après certaines sources, le remplaçant du défunt "Force" aurait été blessé et son véhicule incendié, mais qu'il est resté actif dans ces batailles.      À l'origine de ce regain de violence, l'assassinat d'un "autodéfense " après qu'il aurait voulu prendre par... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 septembre 2019

Centrafrique : A la CPI, des critiques se multiplient contre le Procureur

La Haye, 20 septembre 2019- Depuis la galerie du public au sein de la Cour pénale internationale (CPI), une vingtaine de centrafricains de la diaspora sont autorisées à suivre en directe le déroulement de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire impliquant leurs compatriotes, Yekatom et Ngaissona. Ceux-ci n’hésitent pas à donner un avis critique à l'encontre du Procureur, Mme Fatou Bensouda. Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, lors de sa rencontre avec une délégation centrafricaine à la Haye, le 20 septembre... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 septembre 2019

La Haye-RCA : Quand le Procureur tente de sceller le sort de Yekatom et Ngaissona

La Haye, 19 septembre 2019- La partie essentielle de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire Yekatom et Ngaissona a débuté à la Haye avec de multiples observations de la part de la Défense des deux suspects. Même si, le Procureur, Mme Fatou Bensouda n’était pas présente dans la salle, son bureau a eu le temps de parole nécessaire pour présenter ses éléments « des preuves suffisantes pour établir l’existence des motifs substantiels de croire que les deux hommes ont commis les crimes qui leurs sont reprochés devant la... [Lire la suite]
18 septembre 2019

CPI : La promesse envers la Centrafrique du « fonds au profit des victimes »

La Haye, 17 septembre 2019- Le Directeur Exécutif du fonds au profit des victimes a rappelé la promesse envers les victimes centrafricaines des Banyamulenge [Jean-Pierre Bemba], mais également de la crise actuelle dans le pays. Peter de Baan a rappelé cette promesse lors d’une rencontre avec la délégation centrafricaine, composée de personnes de la société civile, de responsables de communautés et des médias, mardi. « En 2013, nos activités ont été suspendues à cause de la situation sécurité, mais elles ont repris en 2018. On... [Lire la suite]

17 septembre 2019

RCA : Pour promouvoir la justice, la CPI se penche sur les crimes dans le pays

Deux ressortissants centrafricains, Yekatom et Ngaïssona, devraient se présenter devant la juridiction internationale pour des présumés crimes commis en Centrafrique. L'audience de confirmation des charges dans leur affaire s'ouvrira ce 19 septembre à la Haye où séjourne depuis quelques jours, une forte délégation centrafricaine pour la circonstance.     La Cour doit déterminer à partir du jeudi si Yekatom et Ngaïssona sont bel et bien responsables de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre en République... [Lire la suite]
26 mars 2019

MALI - Message de compassion et de solidarité des Africtivistes

Ce 23 mars 2019, au moins 134 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été massacrées dans un village peul, à Ogossagou au Mali. Nous Africtivistes, sommes profondément concernés par l’ampleur du massacre perpétré le 23 mars 2019 contre les communautés Peulh au Mali ainsi que des violences similaires précédemment enregistrées au Burkina Faso. De tels crimes inhumains constituent des actes cruels susceptibles de fragiliser la cohésion sociale entre les diverses communautés qui peuplent ces deux pays et la sous-région. Nous... [Lire la suite]
Posté par Rosmon à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 mai 2018

Centrafrique : 1,6 million de personne en situation d’insécurité alimentaire grave, d’après une analyse de la FAO

Selon la dernière analyse de l’IPC (Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire) effectuée au mois de mars 2018 en Centrafrique, 1,6 million de personnes souffrent d'insécurité alimentaire grave et si aucune aide n'est fournie, 2 millions - 43% de la population - souffriront d'une grave insécurité alimentaire pendant la période de soudure (avril-août 2018) et près de 690 000 en phase 4 de l'IPC (urgence).   D’après cette analyse, l'insécurité en République centrafricaine reste la principale cause de l'accès des... [Lire la suite]
20 mai 2018

Centrafrique : Les violences de Bambari, conséquences des rumeurs… les belligérants entament le dialogue surplace

Un dialogue est entamé ce samedi 19 mai à Bambari après quatre jours de violences enregistrées dans cette ville du centre de la Centrafrique, déclarée il y a quelques temps, ville sans groupe armé.   Les belligérants réunis le 19 Mai à Bambari pour un début de dialogue après le regain de violences du 15 Mai dernier.  Les violences de Bambari auraient causé d’énormes pertes en vie humaine et de dégâts matériels très importants. Mais, qu’est-ce qui pourrait être à l’origine de cette situation, alors que le pays finissait... [Lire la suite]