La ville de Bambari (centre RCA) a connu une nouvelle escalade de violence dans la soirée du jeudi 20 aout 2015, après la découverte du corps sans vie d’un conducteur de taxi-moto de confession musulmane.

IMG_5327

Photo-©Rosmon

Tout a commencé aux environs de 13 heures lorsque la ville était encore animée. Des tirs à l’armes automatiques, des paniques et des pleures depuis le marché à bétail jusqu’au quartier Borno, des éleveurs peuls armés et des ex-séléka tiraient sur des habitants.

Au moins 3 personnes sont mortes suite à ces représailles et 3 autres seraient gravement blessées, dont un volontaire de la Croix-Rouge.

D’après les informations recueillies par Lettimbi, cette violence faisait suite à la découverte du corps d’un jeune conducteur de taxi-moto de confession musulmane, qui conduisait un boucher de confession chrétienne quelques minutes avant qu’on entend parler de sa mort.

Il n’y a pas eu d’affrontement direct entre les deux groupes rivaux, ex-Séléka et Anti-Balaka, mais ceux-ci avaient repris quand-même les points de contrôle qu’ils occupaient auparavant.

Les forces de la Minusca ont intervenu finalement pour calmer la situation et ouvrir les voies, une mesure qui a facilité la reprise de la circulation ce matin dans la ville. /Rosmon