Plusieurs boutiques et petits kiosques de vente de divers articles ont pris feu dans la nuit du mercredi à jeudi 23 avril. La raison de cet incendie n'est pas encore déterminée.

 

DSC03808

 

Photo/Rosmon

Pour beaucoup de gens, l'acte aurait été perpétré par de personnes malintentionnées qui souhaitent par cette occasion piller des marchandises aux environs de 22 heures. Mais, selon certains enfants de la rue qui sont les seuls individus à rester au centre-ville la nuit, « c'est une fausse accusation. Car, si nous avions l'intention de voler dans ces magasins, nous n'allons pas mouiller nos maillots en pleine nuit pour tenter d'éteindre le feu ».

DSC03812

Photo/Rosmon

Du côté des responsables du marché central, un court-circuit serait à l'origine de ce malheur. « Mais, tout cela n'est qu'hypothèse. Le pays traverse de moment difficile et tout est possible », a affirmé ces mêmes sources.

Jusqu'à ce matin, la fumée continue de polluer le secteur. Le feu a occupé une surface d'au moins 15 mètres carrés et a laissé sur son passage des débris de planches, des papiers et toute sorte de marchandises qui étaient en bon état hier avant que les propriétaires ne puissent rentrer à la maison.

Cela ressemble pourtant à un poisson d'avril mais ce n'est pas le cas./Rosmon